• Taille du texte
  • Contraste

Finance Climat

Le Crédit Agricole s'engage dans la transition vers une économie bas carbone


Retrouver l’intégralité de nos engagements climat 

 

Le Crédit Agricole s’est engagé depuis de nombreuses années, et il a pris part aux initiatives majeures de la Finance Climat. Nous avons été en 2007, co-rédacteurs des Principes Climat. Il s'agissait de la première initiative structurée des acteurs de la finance sur le climat. Le texte a inspiré par la suite les Mainstreaming Principles retenus par les Banques de développement. Et en 2014, le Crédit Agricole est devenu membre co-fondateur des Green Bonds Principles,  rejoignant par la suite l'Appel de Paris sur le climat, lors de la COP 21. Notre engagement s’inscrit délibérément sur le long terme.
 
Premier financeur de l'économie en France, premier groupe coopératif mondial, avec plus de 10 millions de clients sociétaires. Nous sommes nés dans les territoires et tentons de faire vivre depuis plus de 130 ans l'esprit d'une économie orientée dans le sens du bien commun. C'est donc en conscience que le Crédit Agricole mesure l'importance du rôle qu'il doit jouer dans la transition vers une société décarbonée et plus juste.

‘‘

Nous sommes accompagnateurs du progrès : notre rôle est d’accélérer la transition énergétique et d’inciter, par nos expertises, nos clients à faire évoluer leurs modèles économiques. Pour être efficace, nos engagements se doivent donc d’être précis et techniques 

Philippe Brassac Directeur général du Groupe Crédit Agricole S.A.

 

Lire l'intégralité de "La banque, moteur de l'économie verte", la tribune de Philippe Brassac 

 

Un engagement de longue date

 

Les 3 engagements ambitieux pris par le Groupe fin 2018

Deux ans après les Accords de Paris sur le climat, le groupe Crédit Agricole a décidé d’amplifier les engagements pris en 2015.Après nous être naturellement engagés, nous-mêmes, en décidant de compenser jusqu'en 2040 l’empreinte carbone directe du Groupe Crédit Agricole S.A., nous avons pris, fin 2018, trois engagements sur le long terme :

  1. Accompagner tous nos clients dans la transition vers une économie dite « bas carbone », alignée sur la trajectoire 2°C de l'Accord de Paris.
  2. Intégrer massivement les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les financements et les investissements que nous proposons afin de nous assurer de la cohérence de leurs impacts économiques, sociaux et environnementaux.
  3. Investir et favoriser les financements des projets d'énergie renouvelable à grande échelle.

Avec ces trois objectifs clairs, nous nous engageons en responsabilité comme Banque de la transition énergétique.

 

 

Une feuille de route lancée pendant la COP21 et amplifiée en 2017

 

Des métiers au service de la banque de proximité et de la Finance Climat

Le Crédit Agricole contribue activement à l’émergence d’une économie décarbonée ; il finance la transition énergétique et accompagne ses clients dans leurs projets favorables à la lutte contre le dérèglement climatique. Son engagement de longue date, avec, dès 2003, son adhésion au Pacte mondial de l’ONU et aux Principes Équateur, et l’expertise de ses équipes lui permettent aujourd’hui d’être un des leaders de la Finance Climat.

Stratégie Finance Climat : intégrer des critères environnementaux dans nos produits et services afin d'accélérer la transition vers une économie bas-carbone et protéger l’environnement.

Une stratégie climat et environnement déclinée en 4 axes :

  • Maîtriser les empreintes carbone et environnementale
  • Intensifier la présence du groupe dans les énergies renouvelables
  • Accompagner les clients vers la performance énergétique et carbone
  • Attirer l’épargne utile et responsable

Des objectifs à fin 2019 :

  • Nouveaux financements verts structurés par Crédit Agricole CIB : 100 Mds€
  • Projets de transition énergétique financés grâce aux sociétés de gestion communes Amundi, EDF, ABC : 5 Mds€
  • Financement d’1 projet sur 3 en énergie renouvelable et en efficacité énergétique en France, avec les Caisses régionales, LCL et Crédit Agricole Leasing & Factoring
  • Le Crédit Agricole entend ainsi doubler le niveau de financement des énergies renouvelables dans l'Hexagone
  • Diminuer de 15 % les émissions de GES directes sur la période 2016-2020 et compenser l'intégralité de l'empreinte directe de Crédit Agricole S.A. et de ses filiales sur l’énergie et les transports professionnels jusqu’en 2040
  • Liquidités placées en green bonds par Crédit Agricole S.A. et Crédit Agricole CIB à fin 2017 : 2 Mds€, objectif atteint

Quelques exemples de réalisations 2017

Prendre en compte le risque ESG dans l’analyse économique des dossiers de financement des entreprises :

  • Évaluation systématique lors du financement des grandes entreprises chez Crédit Agricole CIB.
  • Phase de test dans 5 Caisses Régionales, sous forme de questionnaire, dans le dossier de financement des ETI et des PME(sans impact en 2017 dans l’attribution de financement).

Nouer des partenariats avec le secteur industriel et autres acteurs financiers pour construire des véhicules financiers communs :

  • Renforcement du partenariat de Crédit Agricole Assurances avec Engie pour accroître leur portefeuille commun d'actifs éoliens : 350 M€ investis en énergies renouvelables.
  • Annonce par Amundi et l’International Finance Corporation (IFC), membre de la Banque mondiale, de la création du plus grand fonds d’obligations vertes doté de 2 Mds$ dédié aux marchés émergents.

Réviser nos politiques sectorielles, en complément de la politique générale de désengagement progressif d’activités liées au charbon :

  • Après l'exclusion du financement des nouvelles centrales à charbon en 2015, et l’extension partout dans le monde en 2016, une nouvelle révision de la politique “pétrole et gaz” exclut le financement des hydrocarbures les moins performants sur un plan énergétique et les plus dangereux pour l’environnement.

Innover dans tous nos métiers pour protéger l’environnement :

  • Crédit Agricole Immobilier, partie prenante dans l’élaboration du label BiodiverCity© Life pour valoriser la relation entre l’être humain et la diversité du vivant dans le cadre des immeubles tertiaires en exploitation.
  • Pyramide Vermeil de l’Innovation industrielle, plus haute distinction nationale de la profession, décernée à CA Immobilier pour son opération immobilière Le R à Toulouse qui combine agriculture urbaine, logements connectés et habitat évolutif Homdyssée.

Continuer d’agir dans le sillage de l'accord de paris :

  • Amundi et Crédit Agricole CIB membres fondateurs de Finance for Tomorrow, lancée par Paris Europlace – objectif : rediriger les flux financiers pour orienter l'économie vers un modèle bas-carbone et inclusif, en cohérence avec l’Accord de Paris et les Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

Les retombées économiques et non économiques de nos actions en 2017

 

 

 

 

 

 

Un leadership mondial du Crédit Agricole

Le Crédit Agricole complète son leadership mondial en obligations vertes avec une émission inaugurale d'1 milliard d’euros pour financer ses engagements dans la transition énergétique

Les actifs sur lesquels repose l’émission sont présents au bilan des entités françaises du Groupe qui ont adhéré : les Caisses régionales, CACIB, LCL et UNIFERGIE. Les actifs appartiennent obligatoirement aux secteurs suivants : énergies renouvelables, immobilier vert, efficacité énergétique, transports propres, gestion des déchets et de l’eau, agriculture durable et gestion des forêts. Comme le souligne Philippe Brassac, Directeur général de Crédit Agricole S.A. : « L'économie et la finance peuvent et doivent devenir des alliés puissants pour atteindre l'objectif de neutralité carbone à l'horizon 2050 ainsi que la France l'a fixé dans son Plan Climat. Avec l’émission de ces obligations vertes, nous continuons de progresser dans nos engagements. La taille de cette émission, sa nature et sa granularité en font une opération de référence dans le paysage bancaire. » Cette émission de Crédit Agricole S.A., structurée par Crédit Agricole CIB, crée un cadre pour permettre de refinancer des projets en faveur du climat portés par toutes les entités du groupe Crédit Agricole qui ont adhéré, sur tous nos territoires en France et à l’international.
Avec cette première émission de Crédit Agricole S.A. de 1 Md€, le Crédit Agricole s’affirme en responsabilité comme la Banque de la transition énergétique et a l'intention de devenir un émetteur régulier sur ce marché.

 

Pour savoir plus :

Rapport Intégré 2017/2018 Document de Référence 2017