• Taille du texte
  • Contraste

Les écoquartiers, une première étape vers la ville durable

Le quartier est l’échelle fréquemment utilisée pour penser concrètement la ville durable. C’est le plus souvent une première étape. Les écoquartiers sont en nombre croissant en France mais ces quartiers, qui reposent sur des systèmes techniques performants, se heurtent parfois aux usages réels du quotidien.

Les écoquartiers, une première étape vers la ville durable

Qu’est-ce qu’un écoquartier ?

Un écoquartier est un projet d’aménagement urbain conçu, organisé et géré dans une logique de développement durable (transition écologique, qualité de vie, mixité sociale, développement économique et attractivité de long terme).  Un écoquartier, tout en répondant à des critères de performance environnementale rigoureux, a donc aussi vocation à assurer une mixité sociale et fonctionnelle (logements, commerces, équipements publics, activités tertiaires, …).

Cette démarche a d’abord été mise en place à Londres au début des années 2000 par la construction du quartier de BedZED (Beddington Zero fossil Energy Development). 2 500 m² de bureaux et commerces ainsi que 82 logements font partie de ce quartier, dont l’empreinte énergétique est de 80 % inférieure à celle d’un quartier traditionnel et 50 % inférieure en termes de consommation d’eau, grâce à des bâtiments bioclimatiques, au recyclage des déchets et au développement de l’économie locale. D’autres projets ont aussi vu le jour dans le monde, comme en Suède, à Malmö, ou au Portugal, à Mata de Sesimbra.

Les écoquartiers en nombre croissant en France

Le label ÉcoQuartier

En France, le label ÉcoQuartier, lancé par l’État en 2012, distingue et valorise les démarches de conception et de réalisation de quartiers qui mettent en œuvre les 20 engagements du référentiel ÉcoQuartier destinés à intégrer toutes les dimensions d'un aménagement durable : qualité de l’air, gestion économe de l’énergie, de l’eau et des déchets, mobilité verte, diversité des logements, cohésion sociale, etc. La démarche ÉcoQuartier s’adresse à tous les types de porteurs de projets (collectivités locales, aménageurs, entreprises privées ou collectifs citoyens) et à tous les types de projets : constructions neuves ou renouvellement urbain, rénovations de quartiers prioritaires, opérations dans de grandes agglomérations ou dans des contextes périurbains, en France métropolitaine comme outre-mer. Début 2021, près de 300 quartiers (en cours de réalisation ou achevés) ont bénéficié du label, partout sur le territoire.

Un exemple d’écoquartier à Grenoble

Parmi les écoquartiers achevés, celui de la ZAC de Bonne, à Grenoble, issu d’une opération de reconversion d’une friche urbaine.  Le projet a permis la réalisation d'environ 1 100 logements (dont plus de 40 % de locatifs sociaux), de logements pour étudiants (environ 200) et d’un parc urbain de 5 hectares. Les bâtiments sont HQE (Haute Qualité Environnementale) et comportent des systèmes innovants de gestion des déchets.

Les limites actuelles des écoquartiers

Un écoquartier est l’imbrication entre des innovations techniques et des modes de vie. Les retours d’expérience des écoquartiers existant depuis plusieurs années montrent l’importance d’une meilleure connexion entre les innovations techniques mises en place et la prise en compte des besoins et usages réels des habitants. Souvent, le déploiement de solutions techniques, notamment pour mettre en œuvre la transition énergétique, se heurte aux comportements des usagers mal anticipés par les concepteurs. Certaines pratiques des habitants nuisent au fonctionnement technique imaginé (surconsommations de chauffage, aération quotidienne excessive, habitudes des usagers qui dégradent des matériaux innovants, etc.). Ces dysfonctionnements s’expliquent par la difficulté à intégrer les comportements et les usages des habitants en amont des projets.

 

Sources : cohesion-territoires.gouv.fr ; ecoquartiers.logement.gouv.fr ; Iddri - – Institut du développement durable et des relations internationales

 

 

Découvrez nos articles pour comprendre comment la ville durable peut concilier urbanisation et développement durable.  

Dans la même chaîne thématique