Pour une meilleure expérience de navigation et bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités de credit-agricole.com, nous vous conseillons d'utiliser le navigateur Edge.
  • Taille du texte
  • Contraste

Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises 2021

Pour son édition 2021, le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises a été attribué à Laurent Herment pour son mémoire d’habilitation à diriger des recherches intitulé « La plus belle firme du monde ne peut offrir que ce qu’elle a ». L’émergence des filières agro-industrielles en France : les engrais commerciaux (1860-1913). Ce mémoire a été soutenu à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Chargé de recherche au CNRS et en poste au Centre de recherches historiques de l’EHESS, Laurent Herment renouvelle avec ce mémoire une partie de l’histoire agricole française. En effet, à partir de l’étude des archives de nombreux acteurs, il montre que l’emploi d’engrais organiques par l’agriculture française est plus ancien que ce que l’on pense traditionnellement et que, dès le début du 19ème siècle, il y a eu une forme d’acculturation des agriculteurs pour l’emploi de ces produits. Il n’a donc pas fallu attendre la modernisation du 20ème siècle pour voir leur utilisation même si, par la suite, la nature de ces engrais a évolué de l’organique vers la chimie. Cette histoire montre également que les engrais ont joué un grand rôle dans l’interdépendance de bons nombres d’acteurs économiques : agriculteurs, entreprises spécialisées (Saint-Gobain, etc.), voire les sociétés de chemins de fer.

Le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises valorise des travaux de recherche inédits sur l’histoire des entreprises en France du 19ème au 21ème siècle. Le Prix s’attache à distinguer la pertinence et l’originalité de la problématique, la solidité des sources et de la méthode ainsi que la qualité de l’écriture de l’ouvrage. Présidé par Franck Bertrand, membre du conseil d’administration de la Fondation Maison de Salins et directeur général du Crédit Agricole de Franche-Comté, le jury est composé de personnalités de la banque, de l’université, de la recherche et de la presse. Le prix est doté de 6 000 euros dont la moitié est destinée à faciliter la publication du travail primé dans la collection « Perspectives historiques – Entreprises » des Presses universitaires François Rabelais.

Organisé en partenariat avec la revue Entreprises et Histoire, le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises est porté par la Fondation d’entreprise Maison de Salins. Celle-ci est basée à Salins-les-Bains, dans le Jura, où se trouve le siège social de la première caisse locale, berceau du Crédit Agricole. La Fondation, lieu de rencontre et de réflexion, s’attache à promouvoir le modèle coopératif et à mettre en valeur son histoire.

Dans la même chaîne thématique