• Taille du texte
  • Contraste

Une e-boutique pour souscrire à distance en toute simplicité en Charente-Périgord

Le Crédit Agricole Charente-Périgord vient d’enrichir son site Internet d’une boutique en ligne qui permet aux clients de souscrire directement à de nombreux produits bancaires et d’assurances. Accessible dès la page d’accueil, elle permet au client de choisir parmi 37 produits déjà disponibles (carte bancaire, crédit, épargne, assurances…).

« Nous avons choisi d’être présents sur tous les canaux de souscription : grâce à la e-boutique, nous offrons à nos clients le choix entre l’agence ou le digital, explique Béatrice Angibaud, animatrice au pôle Internet. De plus, en cette période distanciation sociale, cela permet d’éviter de se rendre en agence. »

Concrètement, l’internaute choisit son produit sur la e-boutique : s’il est déjà client Crédit Agricole Charente-Périgord, il suit le parcours en toute autonomie jusqu’à la signature électronique ; s’il n’est pas encore client, il est recontacté par l’Agence digitale et vente en ligne pour finaliser la souscription, toujours en ligne. « La e-boutique est un levier essentiel qui pourra nous permettre de booster nos ventes en ligne, l’un de nos axes de développement », souligne Béatrice. Les premiers résultats sont encourageants : les ventes en ligne du mois de mai sont en hausse de 163 % par rapport à la moyenne mensuelle.

 

Le témoignage d’Arman Martirosyan, conseiller à l’Agence digitale et vente en ligne : « Les travaux sur la boutique en ligne ont commencé dès le début de la crise du covid-19 et nous avons su publier une première version en un temps record. La souplesse d’action étonnante des équipes impliquées nous a permis ce développement en quelques semaines, grâce à l’agilité du fonctionnement en Caisse régionale. La e-boutique, c’est en quelque sorte une nouvelle agence pour le Crédit Agricole Charente-Périgord : c’est un levier de croissance qui s’appuie sur le principe d’une banque 100 % humaine et 100 % digitale. L’expertise de l’Agence digitale et vente en ligne sur la relation client à distance permet de capter chaque visite sur le site Internet : nous en avons près d’1 million, ce sont autant de cibles potentielles à qui nous pouvons apporter nos solutions digitales. C’est une nouvelle fonctionnalité et la réponse à un réel besoin client que nous apportons, avec un traitement le jour même. Nous allons pouvoir développer la force digitale de la Caisse régionale pour atteindre notre objectif de croissance des ventes en ligne. Progressivement, nous allons capter plus de flux et développer les offres promotionnelles par exemple. La contribution des agences sur le terrain est très importante sur ce projet : nos ambitions sont communes et l’activité générée par l’Agence digitale et vente en ligne contribue aux points de vente physiques. Il n’y a pas d’effet de cannibalisation entre nous, puisque la vente digitale repose sur trois principes : la souscription en toute autonomie, la souscription en web to store (le client commence sur Internet et finalise la vente avec le conseiller) ou en store to web (conseiller puis signature en ligne avec la dépose du contrat en ligne sur l’espace client). »

 

Pour aller plus loin, le Crédit Agricole Charente-Périgord a mis en place une seconde innovation complémentaire : la solution SimpliSigne. Elle permet de signer électroniquement des contrats qui ne se signaient qu’en format papier jusqu’ici.

Début mai, un essai « pilote » a été lancé avec Mon@gence et l’Agence digitale et vente en ligne, sur un premier cas d’usage : la souscription d’une carte bancaire. La demande réceptionnée à l’Agence digitale et vente en ligne entraînait jusqu’ici l’envoi postal du contrat d’une cinquantaine de pages ; avec SimpliSigne, le conseiller peut déposer le contrat en ligne pour que le client le signe électroniquement depuis son espace personnel.

« Début juin, complète Éric Auguste, organisateur au service Organisation et accompagnement du changement, je rencontrerai différents services pour préparer la dématérialisation d’autres process. »

L’offre SimpliSigne devrait ainsi être étendue d’ici septembre pour un déploiement dans le réseau d’agences, les back-offices et les middle-offices. « En plus d’être écologique, cette solution permet d’étendre le catalogue de la e-boutique et de répondre au besoin client d’avoir un parcours full web », conclut Éric.

 

Le témoignage de Chedlia Riahi, conseillère de clientèle à Mon@gence et Molly Axford, conseillère à l’Agence digitale et vente en ligne : « C’est un pas de plus vers une responsabilisation de l’utilisation des ressources à notre disposition, et cela répond à l’engagement de notre Caisse régionale. La dématérialisation du contrat carte s’inscrit dans l’ère du digital : nos métiers évoluent et cette approche correspond aux attentes d’une clientèle en accord avec son temps, qui vit tout en simultané. Pouvoir faire signer le contrat en étant en ligne avec le client crée de l’interactivité. Au quotidien, cela nous permet de dégager du temps pour nous consacrer à des activités qui ont une forte valeur ajoutée aux yeux de nos clients. De plus, la signature électronique demande certains pré-requis en matière de conformité, ce qui sécurise davantage l’envoi des moyens de paiement et du code secret : encore un avantage pour nos clients ! Tout cela est un vrai plus dans notre démarche commerciale, et vient s’ajouter à l’approche conseil et satisfaction client. Les premiers tests sont concluants, nous avons commandé avec succès nos premières cartes avec SimpliSigne ! »

Dans la même chaîne thématique