• Taille du texte
  • Contraste

Réveillez le créateur qui est en vous !

Aujourd’hui, la création d’entreprises connaît une dynamique sans précédent en France. Elle a atteint un niveau record en 2019 avec 815 257 entreprises créées et la projection à 10 ans vise un marché à 1 million. Cependant, créer son entreprise reste un défi et les étapes à franchir peuvent être longues et parsemées d’embuches. Se faire accompagner est une des clés de la réussite d’un projet de création et les études montrent que les entreprises accompagnées dès la naissance de l’idée ou du projet ont plus de chance d’être encore en activité 5 ans après leur démarrage.

Décider de créer une entreprise est un acte important, qui nécessite une grande motivation et beaucoup d’énergie.

Les principales motivations des entrepreneurs[1] sont : la volonté d'être indépendant ; le goût d'entreprendre, l'envie de relever de nouveaux défis ; le souhait de gagner plus ; la nécessité de créer son propre emploi ; une opportunité ; une idée personnelle ; un entourage composé d’entrepreneurs propice à ce style de vie.

Parmi les créateurs d’entreprises[2], sept profils-types se distinguent : les jeunes créateurs diplômés ; les salariés en activité de complément ; les retraités ; les créatrices de l’enseignement et de la santé[3] ; les chômeurs ; les créateurs éloignés de l’emploi ; les créateurs expérimentés. 

Contrairement aux idées reçues, la création ne se fait pas que par les micro-entrepreneurs. En 2019, sur les 815 257 entreprises créées en France, 47 % sont des micro-entreprises (386 326 immatriculations), 27 % des sociétés (218 426 immatriculations) et 26 % des entreprises individuelles classiques (210 505 immatriculations).

 

Seulement 20 % des entrepreneurs se font accompagner et c’est pour beaucoup la clé de leur réussite car le taux de pérennité à 3 ans est de 75 %, là où il est de 52 % sans accompagnement. Il faut donc faire savoir que l’écosystème de l’entrepreneuriat sous toutes ses formes et les entrepreneurs peuvent être accompagnés quels que soient leurs projets. 

Je suis un professionnel, une professionnelle

 

crea_pro

 

Que ce soit en proximité avec des conseillers dédiés et des experts du Groupe ou grâce à des parcours digitaux, le Crédit Agricole apporte des conseils personnalisés aux créateurs les accompagner dans leur projet et pour leur simplifier la relation au quotidien.

Se faire accompagner dans son projet et sa création

JeSuisEntrepreneur.fr est la seule plateforme digitale gratuite qui guide pas à pas les entrepreneurs dans leur projet de création d’entreprise. Jesuisentrepreneur.fr aide les créateurs d’entreprise à trouver le lieu d’implantation idéal, analyser le marché, faire des projections financières, identifier la forme juridique de l’entreprise et déposer les statuts. A tout moment, le créateur d’entreprise peut solliciter un conseiller du Crédit Agricole.

Partout en France, les entrepreneurs peuvent également participer aux « Cafés de la création » organisés par les Caisses régionales. Ce sont des rencontres conviviales informelles, où celles et ceux qui ont une idée pour entreprendre posent leurs questions à différents partenaires : expert-comptable, avocat, notaire, conseiller bancaire, représentants de la CCI, de la CMA, de réseaux d’accompagnement...

426 Cafés de la création ont eu lieu en 2019 dans 25 Caisses régionales avec 3 200 participants[4].

Financer son installation

Pour les clients des Caisses régionales, le prêt Lanceur Pro est un crédit à taux exceptionnel et sans garantie, dédié aux créateurs et repreneurs d’entreprise pour financer les investissements liés au démarrage de leur activité professionnelle : équipement, véhicule, travaux, fonds de commerce, achat de parts, investissement immobilier…

Le prêt Créateur permet de financer son équipement tout en préservant sa trésorerie, avec le type de financement choisi (crédit-bail ou prêt à moyen terme) et des cautions personnelles allégées, via Bpifrance par exemple. 

Des réseaux d’accompagnement qui permettent de créer un écosystème entrepreneurial dans certains moments qui comptent

Le Crédit Agricole travaille en étroite en collaboration avec les réseaux d’accompagnement, continuité naturelle de son engagement pour un accompagnement humain et de proximité. Il est le 1er partenaire bancaire des principaux réseaux : Initiative France, Réseau Entreprendre, France Active.

Le réseau associatif Initiative France regroupe 215 "plateformes" adhérentes réparties sur l'ensemble du territoire français. Les plateformes aident à obtenir un prêt d’honneur sans intérêts et sans garanties, qui labellise le porteur de projet et facilite la bancarisation de son projet. Un.e chef.fe d’entreprise ou cadre expérimenté.e peut parrainer le créateur.

Le Réseau Entreprendre représente 64 associations de 14 000 chefs d’entreprises dans 10 pays. Il propose un parcours d’accompagnement, à chaque étape de vie d’une entreprise, adapté au type de projet et avec l’accompagnement bénévole de chefs d’entreprise.

Bpifrance, banque publique d’investissement, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’État, et le Crédit Agricole ont signé une convention de partenariat en 2015 visant à renforcer leur collaboration dans l’accompagnement des entreprises, PME et ETI, françaises à l’international. 

Je suis une start-up

 

crea_startup2

 

Littéralement il s’agit d’une "entreprise qui démarre", avec une notion d’expérimentation d'une nouvelle activité, sur un nouveau marché et dont le risque est difficile à évaluer. Une start-up, en français "Jeune pousse", est constituée d’une équipe déterminée et ambitieuse, qui a une idée innovante avec un potentiel de croissance à grande échelle et un besoin de financement important. Pour se développer, elle doit s’appuyer sur un réseau d'experts qui pourra l’accompagner dans les moments clés.

Au Crédit Agricole, elle dispose de l’écosystème des 33 Villages by CA, le 1er dispositif d’accélérateurs de start-up en France. Ce réseau aide les start-up par un accompagnement à 360° (master class, conférences, réseau d’experts, espaces d’exception pour recevoir clients et investisseurs, mises en relations avec les grands groupes, réseau alumni). Il facilite également la coopération avec les entreprises partenaires pour expérimenter de nouvelles méthodes de travail innovantes.

Afin de les aider dans leur implantation et développement à l’international, il dispose de relais internationaux avec un Village by CA implanté à Milan, à Luxembourg et des relais dans des villes majeures dans le monde (Londres, New York, Shanghai, Tokyo…).

Les Caisses régionales elles-mêmes s’organisent pour toucher cette clientèle « pas comme les autres » en mettant en place des conseillers et des chargés d’affaires dédiés : ces interlocuteurs privilégiés sont au fait des solutions de financements adaptées aux start-up et font également le lien avec les Villages pour activer les synergies. Les banques restent en effet des partenaires incontournables du financement des start-up mais aussi pour répondre à leurs besoins de banque au quotidien ou proposer diverses solutions d’accompagnement comme à l’international.

Le sujet du financement, primordial pour les start-up, pour nourrir leur croissance, est également couvert par les structures de capital investissement du Groupe (filiales d’une ou plusieurs Caisses régionales ; IDIA Capital Investissement, filiale de Crédit Agricole S.A. ; CA Innovation et Territoires et Fintech Insurtech Venture, les deux fonds de capital innovation du Groupe). Ces structures accompagnent les start-up en participant à leurs levées de fond, tout en privilégiant certains secteurs d’activité tels que l’agriculture et l’agroalimentaire, les énergies renouvelables ou encore les fintechs. Elles contribuent ainsi au financement de l’innovation sur nos territoires.

D’autres soutiens sont possibles, la mission French Tech par exemple, lancée en 2014 par le gouvernement français avec plusieurs dispositifs d'aides : bourse French Tech, Pass French Tech, actions de promotion pour accroître la visibilité à l'international...

L’accompagnement à l’international, une proximité sans frontière

Le Pôle d’Accompagnement International (PAI), basé chez Crédit Agricole CIB, accompagne les PME, ETI et start-up, clientes des réseaux de proximité du Groupe (Caisses régionales, LCL, Banque de proximité à l’international), qui souhaitent exporter leur concept ou développer leur réseau à l’étranger. Le réseau des International Desks du groupe Crédit Agricole les aide à mesurer les enjeux économiques, humains et organisationnels avec leur connaissance des marchés locaux. 

Je suis un agriculteur, une agricultrice

 

crea_agri

 

Financer son exploitation agricole grâce à des solutions adaptées, l’assurer et la protéger des conséquences d’aléas, bien démarrer son activité dès ses premiers mois : autant d’étapes pour garantir une base solide à son installation. 

S’installer : financer son installation, assurer et protéger son exploitation, bien gérer le démarrage de son activité

Actuellement, on compte près de 14 000 installations pour 25 000 départs par an avec une prévision de 2 départs pour 1 installation en 2020.

Le métier d’agriculteur évolue, aussi est-il primordial de développer de nouvelles offres et de nouveaux outils complémentaires. Aléas économiques, sanitaires, climatiques et diversification des exploitations sont monnaies courantes dans la vie d’une exploitation d’un jeune.

Un travail commun entre le Crédit Agricole et Jeunes Agriculteurs a permis de concevoir une offre nationale qui intègre notamment :

- un prêt à l’installation avec davantage de souplesse pour faire face aux aléas

- un volet assurantiel incitatif pour intégrer dès l’installation la gestion des risques en agriculture

- une offre monétique avantageuse pour développer les circuits courts

- un volet e-commerce pour ceux qui souhaitent créer leur boutique Internet

- une offre de télésurveillance pour l’exploitation

Installation circuits-courts

L’agriculture biologique nécessite un accompagnement bancaire et assuranciel spécifique, que l’agriculteur s’installe ou convertisse tout ou partie de son installation.

Fondée sur les initiatives des Caisses régionales, la démarche d’accompagnement du Crédit Agricole est construite autour de quatre volets : des financements souples pour l’installation ou la conversion ; une vente directe facilitée par des solutions de paiements en mobilité ; une protection en cas de perte de revenus liée aux aléas climatiques ; une meilleure visibilité de l’exploitation.

Les derniers signaux du marché montrent un fort développement de la vente directe aux consommateurs. En effet, un agriculteur sur cinq commercialise ses produits en circuits courts (+ 34 % en 5 ans).

Par ailleurs, parmi les nouveaux projets d’installation, plus d’un quart intègre ce mode de distribution. Il est donc important d’accompagner ces nouveaux profils et de les équiper en solutions monétiques, afin de capter les flux.

Afin de répondre à ces enjeux de conquête et d’équipement, le Crédit Agricole et l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture s’associent en signant le partenariat "Bienvenue à la ferme".

Ce partenariat va permettre de promouvoir notre offre auprès de 6 500 adhérents.

 

[1] Etude Insee - Les créations et créateurs d'entreprises en 2010 : situation initiale, situation en 2013 et en 2015

[2] Etude Insee - Les créateurs d’entreprises : la frontière entre salariat et entrepreneuriat s’atténue 

[3] La forte féminisation de ce profil (69 %) est liée à l’orientation très marquée vers la santé humaine et l’action sociale (42 %) et l’enseignement (25 %). 

[4] Estimation sur la base des inscriptions en ligne

Dans la même chaîne thématique