• Taille du texte
  • Contraste
  • 07.10.2011
  • 3 min
  • 0

Quatrième édition de l'étude sur le Financement des Véhicules de Loisirs : 12% du revenu des utilisateurs de camping-cars est consacré à l'acquisition de celui-ci.

A l’occasion du Salon des Véhicules de loisirs qui se déroule en ce moment au Bourget, le Panorama du Crédit Conso de Sofinco, marque de Crédit Agricole Consumer Finance, consacre une étude au marché financement des véhicules de loisirs.
Dans cette quatrième édition, cette étude analyse le profil des acheteurs de camping-car, caravane et mobil-home.
Plusieurs facteurs expliquent l’engouement des Français pour les véhicules de loisirs : les évolutions démographiques tout d’abord (avec notamment le poids croissant des seniors), mais aussi la diversification de l’offre de véhicules de loisirs, l’amélioration de l’image et de la qualité des campings ainsi que la multiplication des aires de services.
Les plus de 50 ans, et en particulier les retraités, jouent un rôle essentiel dans le dynamisme du marché français des véhicules de loisirs. Leur part dans les achats de véhicules de loisirs ne cesse d’augmenter : en 2011, les retraités ont ainsi acheté 44% des camping-cars (neufs et d’occasion confondus) vendus en France, contre 35% trois ans plus tôt (2007).
Le revenu du ménage, sa composition ainsi que l’âge influencent le choix du véhicule de loisirs :
- Le revenu mensuel moyen d’un ménage qui achète un camping-car neuf s’élève environ à 3 000 euros, un montant supérieur de près de 25% au revenu moyen d’un ménage qui acquiert une caravane d’occasion.
- Les acheteurs de camping-cars sont en moyenne plus âgés : leur âge moyen est de 56 ans, contre 46 ans pour les acheteurs de caravanes et 48 ans s’agissant des acheteurs de mobil-homes.
Compte tenu d’un prix de vente important, le recours au financement pour l’acquisition d’un véhicule de loisirs est très fréquent. En 2011, il faut compter 58 000 euros en moyenne pour un camping-car neuf financé, et 28 700 euros pour un mobil-home financé.
La durée de ce financement varie selon le type de véhicule considéré : en moyenne, elle est de cinq ans pour une caravane, de huit ans pour un mobil-home et de dix ans pour un camping-car.
En fonction de la catégorie du véhicule de loisirs, entre 60% et 90% du prix d’achat est généralement financé.
L’acquisition d’un véhicule de loisirs représente un investissement important : en moyenne, les acheteurs de camping-cars consacrent ainsi 12% de leur revenu mensuel au remboursement de ce dernier, et ce pendant 10 ans.
(+) Télécharger cette étude