• Taille du texte
  • Contraste

COVID-19 : le groupe Crédit Agricole se mobilise

Afin de s’adapter au contexte de crise sanitaire ; de protéger ses collaborateurs, d’assurer la continuité d’activité et d’accompagner ses clients, le groupe Crédit Agricole a mis en place différents dispositifs, dans toutes ses entités à travers le monde. Des initiatives coordonnées se multiplient au fil des jours. En voici une synthèse.

Synthèse des initiatives sur avril 

› 9 avril : versement des prestations sociales, les réseaux s'organisent

INFO&PREUVEpresta

 

Le versement des prestations sociales aux allocataires est toujours un moment de forte activité, au cours duquel les clients affluent pour retirer des espèces dans les agences. Dans le contexte actuel, il est devenu un service essentiel qu’il a fallu assurer. La semaine dernière, le gouvernement français avait en outre annoncé un versement anticipé de trois jours, le samedi 4 avril.

Compte tenu du contexte exceptionnel lié au Covid-19 et à la demande de la cellule de crise exécutive, un groupe de travail, piloté par Michel Ganzin, DGA de Crédit Agricole S.A., Pôle Fonctionnement et Transformation, et animé par Eric Gonce, Directeur Général Adjoint Direction Transformation et Performance à la Fédération Nationale du Crédit Agricole, a été mandaté pour émettre des recommandations concernant l’organisation de l’accueil en agence sur cette période. Par ailleurs, sous l'égide de la FBF, les banques avaient fortement négocié pour obtenir le crédit des comptes de leurs clients dès le vendredi 3 avril matin, permettant d’étaler davantage les flux de réception des clients sur plusieurs jours.

Après les 4 jours normalement les plus chargés en termes de retraits, le dispositif d’accompagnement a montré son efficacité dans une activité Retrait Globale en recul de 50 % :
les nouvelles cartes et codes confidentiels ont été adressés à temps partout et bien reçus par les clients ; les appels pour proposer aux clients un horaire de passage ont été appréciés ; le matériel sanitaire a été livré dans toutes les Caisses régionales métropolitaines ainsi que chez LCL au plus tard le jeudi ; les gestes barrières ont dans l’ensemble été respectés par les clients et l’approvisionnement des DAB suffisant ; les missions des forces de l’ordre, des transporteurs de fonds et des vigiles lorsqu'ils étaient présents ont été appréciées un peu partout.

 
Un dispositif efficace, des collaborateurs des Caisses régionales, de LCL, de la Fédération Nationale du Crédit Agricole et de Crédit Agricole S.A. fortement mobilisés, un grand merci collectif !

› 9 avril : COVID-19, le CA consacre 20 M€ à la protection des personnes âgées

Face à l'ampleur du coronavirus, le Groupe a pris un engagement fort pour protéger les personnes âgées, à travers un financement de 20 M€ porté entre autres par la Fondation Crédit Agricole Solidarité. Les mandataires sociaux du groupe Crédit Agricole S.A. ont décidé d'apporter la moitié de leur rémunération variable 2019 pour soutenir cette action.

Le Crédit Agricole dédie 20 M€ pour financer des mesures de première nécessité en faveur des personnes âgées. Cette opération permettra de faire face à une double urgence : faire en sorte, d'une part, que le virus n’arrive pas jusqu’à ces personnes et permettre aux soignants dans les établissements, aux auxiliaires de vie à domicile, de se protéger pour les protéger. Lutter, d'autre part, contre le sentiment d’isolement et de solitude, en période de confinement.
Le fonds servira ainsi à financer des équipements de première nécessité (masques, gel, lingettes, tests de dépistage...), des tablettes numériques pour maintenir le lien entre les personnes âgées en Ehpad et leurs proches, ainsi que des projets à l’initiative des acteurs locaux. Ce fonds de solidarité pour les personnes âgées sera également ouvert à la contribution volontaire des collaborateurs et des élus du groupe Crédit Agricole.

Les mandataires sociaux du groupe Crédit Agricole S.A apportent leur contribution à l’action de solidarité du Crédit Agricole : Philippe Brassac, Directeur général du groupe Crédit Agricole S.A, Xavier Musca, Directeur général délégué et Yves Perrier, Directeur général d'Amundi, ont décidé de renoncer à la moitié de leur rémunération variable due au titre de 2019, pour contribuer à l’action de solidarité engagée par le Crédit Agricole, qui versera le montant correspondant au nouveau Fonds de Solidarité du Groupe en faveur des personnes âgées.

› 8 avril : COVID-19, Crédit Agricole Assurances se mobilise

caa

 

Pour garantir la continuité des activités au service de ses clients et partenaires...

Crédit Agricole Assurances s’est mobilisé dès les premiers jours pour rester disponible, à l'écoute, et proposer à ses clients et partenaires des solutions adaptées dans les meilleures conditions. C’est notamment le cas pour les professionnels et petites entreprises fragilisés par la crise (contribution de 19,6 M€ au fonds de solidarité des Pouvoirs Publics et maintien des garanties même en cas de retard de paiement).
En parallèle, CAA a arrêté des mesures visant à faciliter le travail à distance de ses clients (responsabilité civile télétravail acquise, extension du périmètre de couverture de certaines garanties auto…) et à favoriser le recours à la télémédecine, à travers un service de téléconsultation disponible 24h/24 et 7j/7 pour les contrats en santé collective.
Crédit Agricole Assurances s’est par ailleurs engagé pour maintenir son accessibilité et la qualité du service qu’il doit à ses assurés, notamment par la simplification et la digitalisation d’un certain nombre de processus.
Pour les professionnels de santé, en première ligne dans cette crise sanitaire, CAA, via La Médicale, sa filiale dédiée aux professionnels de santé, a pris des mesures ciblées pour accompagner ses clients impactés par le Coronavirus. Enfin, plus de 7000 masques FFP2 acquis lors de l’épisode H1N1 ont été envoyés à plusieurs Agences Régionales de Santé.

...et protéger ses collaborateurs.

La forte mobilisation des équipes en France comme à l’international a permis la transformation rapide et réussie des conditions de travail avec un recours massif au télétravail (98 % des collaborateurs). La qualité de service est ainsi maintenue dans des conditions très acceptables. Les mesures nécessaires ont été prises pour assurer la sécurité sur le lieu de travail de celles et ceux qui, par la nature de leur activité, doivent être présents.
Dès fin janvier, un dispositif de suivi rapproché (comités de pilotage, task force, cellules opérationnelles…) a été mis en place pour suivre, au quotidien, la situation et décider des mesures à prendre.

› 7 avril : CA Titres, les équipes se mobilisent pour accompagner les clients

Le 9 mars marque le début d’une période très agitée sur les marchés boursiers. Depuis cette date, Crédit Agricole Titres fait face à des flux records 2 à 4 fois supérieurs à ceux enregistrés habituellement. Plus de 110 000 ordres (60 % à l’achat contre 40 % à la vente) sont même transmis le 25 mars par les clients, via les différents canaux : Invest Store, applis Bourse, Centre de relation à distance…
Grâce à la solidité des outils, les clients sont accompagnés dans leurs transactions boursières.
Le Centre de relation à distance fait face à un volume d’appels en forte croissance (de 2 à 6 fois les volumes habituels) pour des ordres de bourse, mais aussi pour des questions sur les tendances du marché et reçoit le renfort de collaborateurs experts d’autres services mobilisés pour répondre aux clients.

› 7 avril : GAC-Sofinco* reprend le chemin du bureau

GAC

 

Bonne nouvelle sur le front de l’épidémie du Covid-19 : les quelque 500 collaborateurs de GAC-Sofinco ont repris le chemin du bureau, deux mois après la mise en place des premières mesures de prévention (télétravail, suivi à distance de la santé des collaborateurs).

Au plus fort de la crise en Chine, CA Consumer Finance et le constructeur automobile GAC ont travaillé ensemble pour soutenir les collaborateurs de leur co-entreprise GAC-Sofinco et organiser une véritable chaîne de solidarité entre les trois entités.
Pour faire face à la pénurie de protections, CA CF a notamment fourni 18 000 masques à nos collègues en Chine, dont 80 % ont été attribués aux collaborateurs de notre partenaire GAC engagés dans le redémarrage de la production automobile.
Afin d’assurer la sécurité dans ses usines, GAC se lance dans la fabrication des masques. Dans un geste de solidarité envers la France, l’entreprise a prévu d’envoyer un premier lot de 8 000 masques à CA CF.
 

* GAC-Sofinco est la co-entreprise créée en Chine par CA Consumer Finance et le groupe GAC, 4e constructeur automobile chinois.

› 6 avril : la ligne métier paiement mobilisée pour accompagner les clients du Groupe

La continuité des services de paiement du Groupe est une priorité essentielle. L’activité paiement (paiement, retrait, fraude) fait désormais l’objet d’un monitoring quotidien, communiqué chaque jour aux Caisses régionales. Par ailleurs, pour répondre aux différentes problématiques auxquelles les clients sont confrontés dans le contexte actuel, CAPS, CA-TS, le pôle Utilisateurs Moyens de paiement, AVEM, Paymed et le pôle Développement, Client et Innovation de Crédit Agricole S.A. ont conçu et mis en place plusieurs mesures d’accompagnement, fortes et concrètes.

Concernant l'encaissement monétique pour les professionnels et les commerçants

Le remboursement des cotisations mensuelles des terminaux de paiement (TPE) en location pour les clients professionnels ayant subi un arrêt de leur activité monétique du fait du confinement, et cela pour une durée d’un mois renouvelable, ainsi que la fourniture en urgence de solutions d’encaissement alternatives.

Concernant les cartes bancaires

La sécurisation du renouvellement des cartes arrivant à échéance en avril et mai et de leur acheminement vers les clients par voie postale, l’équipement des bénéficiaires des minima sociaux en cartes Libre-Service Bancaire (LSB) gratuites pour éviter l’engorgement des agences pour des retraits d’espèces (25 000 cartes ont ainsi été produites et transmises aux clients en quelques jours) et l’augmentation de la durée de validité des cartes minute de 30 à 90 minutes pour permettre aux agences d’anticiper la préparation des cartes.

Plus que jamais, dans cette période de crise sans précédent qui affecte lourdement l’activité paiement, toutes les équipes sont mobilisées pour continuer à agir chaque jour dans l‘intérêt de nos clients et de l’économie.

› 3 avril : les entités du Crédit Agricole en Italie se mobilisent pour faire face à la crise sanitaire

CAI

 

Le groupe CA en Italie a donné plus d’1 M€ à la Croix-Rouge italienne dans le but de contribuer concrètement à la lutte contre le Covid-19 et a lancé une souscription de crowdfunding ouverte à tous – salariés et non-salariés – sur le site du groupe www.ca-crowdforlife.it. 

Toutes les entités italiennes du groupe y ont participé : Agos (500 000 €, grâce aussi aux contributions des collaborateurs), CA Italia (140 000 €), Amundi (100 000 €), CA Vita et CA Assicurazioni (100 000 €), ainsi que Crédit Agricole CIB, CACI, CACEIS, Eurofactor, CA FriulAdria, CA Leasing et Indosuez Wealth Management.
Grace à ces fonds, la Croix-Rouge italienne va créer un hôpital de campagne avec tout l’équipement nécessaire. Des ambulances et des véhicules pour le transport sanitaire seront également achetés en urgence.
Ce don s’ajoute aux autres initiatives prises pendant les dernières semaines, élevant à 2 M€ le montant total de l’engagement du Groupe.

FCA Bank et Leasys ont également mis à la disposition de la Croix Rouge italienne 300 véhicules de la flotte Fiat et Jeep et 5 ambulances à bio-confinement.
En collaboration avec les Fondations (Cariparma, Piacenza e Vigevano, Carispezia, San Miniato), CA Italia a acheté, pour plus de 700 000 €, 67 respirateurs pulmonaires pour faire face aux besoins urgents des hôpitaux et CA FriulAdria a acheté et donné 128 000 paires de gants jetables, 10 000 masques et 2 000 blouses à usage unique.
Des collectes de fonds ont par ailleurs été lancées sur le portail CrowdForLife en faveur des hôpitaux.

› 2 avril : le Crédit Agricole mobilisé pour ses clients

Le chef de l’État et le Gouvernement ont annoncé plusieurs mesures de soutien en direction des particuliers, au cours des derniers jours. Quelles aides, quels dispositifs pouvez-vous solliciter dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 ?

  » Voir les démarches pour les particuliers

Si l’activité agricole est essentielle pour pourvoir aux besoins alimentaires du pays, les agriculteurs sont aussi des chefs d’entreprise. Ils sont donc concernés au premier chef par les mesures exceptionnelles prises pour faire face à l’épidémie de COVID-19.

  » Voir les démarches pour les agriculteurs

Afin d’accompagner les entreprises qui font face à des difficultés liées à la propagation du virus COVID-19, le Gouvernement a proposé plusieurs dispositifs dans des projets de loi adoptés par le Parlement entre le 19 et le 22 mars. Plusieurs organismes en lien avec les entreprises (Urssaf, SIE…) ont par ailleurs pris des mesures exceptionnelles. Quelles sont-elles ? Et quelles sont les démarches à effectuer ?

  » Voir les mesures que les entreprises en difficultés peuvent mobiliser

  » Voir aussi les mesures concrètes pour accompagner les professionnels, agriculteurs et entreprises, et soutenir l’économie

Synthèse des initiatives sur mars

› 31 mars : l’IFCAM se mobilise pour la formation, à distance

L’IFCAM, Université du Groupe, se mobilise à distance pour continuer à assurer ses missions.

Comment s’organise-t-elle ?

L’attention se concentre à présent sur les formations distancielles, toujours accessibles sur les plateformes en ligne. Leur capacité est renforcée pour accompagner le nombre grandissant de connexions et garantir la continuité de service. Les formations présentielles programmées jusqu'à fin avril ont été annulées ou reportées.

Quelles alternatives au présentiel ?

Les équipes, à 100 % en télétravail, se mobilisent au quotidien pour proposer des alternatives pertinentes et efficaces, notamment pour les formations diplômantes et celles essentielles à la continuité de l’activité bancaire. Quand cela s’y prête, l’IFCAM intègre plus de e-learning et des formats synchrones, comme les classes virtuelles, pour garder la qualité des contacts humains.

Quel accompagnement pour les formateurs ?

Les formateurs qui ne pratiquent pas encore cette forme d’animation seront accompagnés et formés en amont de leurs sessions pour être tout à fait à l’aise avec ces nouvelles modalités.

› 30 mars : front office et fonctions support de Crédit Agricole CIB, ensemble face au Covid-19

 

foncSupport

 

Les activités de marchés de CACIB constituent l’une des activités critiques de la banque. Depuis le début de la crise, des mesures préventives ont été déployées à l’échelle mondiale, en tenant compte des spécificités locales.

Protéger les collaborateurs

La première mesure visait à minimiser le risque de contagion. Dès février, des équipes ont été réparties entre les locaux de la banque et les sites de repli, dans presque tous les pays où CACIB est présent. Le processus s’est ensuite accéléré et, à ce jour, seuls les collaborateurs dont l’activité est considérée comme critique et qui ne peuvent opérer à distance travaillent sur site. Sur place, des mesures de précaution sont prises, telle que la « distanciation sociale ». Ces dispositifs s’appliquent à l’ensemble de la chaîne de valeur du marché : middle-office, back-office, IT, risques…

Etre au service des clients

La forte volatilité sur les marchés ajoutée au fait que les équipes soient réparties sur différents sites ont entraîné des défis uniques en termes de gestion des risques (risques de marché, de contrepartie, opérationnels, de conformité). Pour faire face à ces conditions exceptionnelles, CACIB a adapté ses activités.
La banque continue de servir ses clients. La direction Global Market Division et ses fonctions support travaillent en étroite collaboration et s’adaptent à mesure que la situation évolue.

› 27 mars : comment Crédit Agricole CIB fait-il face à la crise en Espagne ?

 

CACIBespagne

 

Pour s’adapter à l’accélération de la propagation de l’épidémie en Espagne, la succursale espagnole de CACIB, qui compte 122 collaborateurs, a mis en place de nombreuses actions pour garantir la sécurité des collaborateurs et accompagner ses clients.

Protéger les équipes

La séparation physique des équipes a été mise en place dès le 11 mars entre les locaux de CACIB, le site de repli et le travail à domicile. Le 14 mars, le gouvernement espagnol a déclaré l’estado de alarma avec un confinement total pour une durée de 15 jours, maintenant étendu jusqu’au 11 avril. Dans ce contexte, chacun a adapté son rythme de travail dès le 18 mars afin que les activités critiques continuent d’être assurées tout en gérant les contraintes de bande passante du réseau.
A ce jour, environ 25 % de l’effectif travaille dans les locaux de la banque et sur le site de repli pour assurer les activités qui nécessitent une présence sur site, comme certaines activités de paiement ou les opérations de marchés.

Soutenir les clients

Tous les moyens sont mis en œuvre pour soutenir les clients et l’économie, malgré une réduction inéluctable de l’activité. A titre d’exemples :

  •   évaluation des besoins spécifiques des clients prioritaires pour les aider à surmonter la crise ;
  •   mobilisation des lignes de crédit court terme de back-up envisagée pour les clients qui le souhaiteraient ;
  •   ouverture d’une ligne de crédit relais de 500 M€ dédiée à un important client en attendant la réouverture des marchés obligataires.

› 26 mars : Coronavirus, les Caisses régionales de Crédit Agricole mobilisées pour accompagner leurs clients

 

INFO&PREUVEagence

 

Les Caisses régionales sont pleinement mobilisées pour accompagner leurs clients dans cette période difficile. 75 000 clients agriculteurs, professionnels et entreprises ont bénéficié depuis neuf jours des mesures de pause crédit mises en place rapidement par le Groupe. Les réseaux, les sites internet et les applications assurent à distance les services bancaires, d’assurance et de paiements essentiels à l’activité des clients. Les agences se concentrent sur le traitement des situations individuelles de leurs clients sur rendez-vous, en priorité par téléphone. Notre réseau de distributeurs de billets assure l’accès aux espèces sur l’ensemble du territoire. Un engagement de tous en phase avec la raison d’être du groupe.

› 25 mars : le Crédit Agricole déploie un dispositif massif et inédit pour accompagner ses clients et soutenir l’économie

 

60acteurs

 

Afin d’accompagner ses clients Entreprises, Professionnels et Agriculteurs à traverser la crise sanitaire actuelle, le Groupe a décidé de mettre en œuvre, dans un délai particulièrement court, deux mesures phares :

  •   un processus systématique de pauses sur les crédits moyen-long terme de ses clients. Cette mesure va potentiellement concerner jusqu'à deux millions de contrats de crédit pour un encours réaménagé supérieur à 100 Mds€.
  •   le déploiement, dès aujourd'hui, du dispositif d'Etat permettant de mettre en place des crédits garantis auprès de tous les acteurs économiques jusqu'à 25 % de leur chiffre d'affaire annuel.
 

Il convient de souligner l'extrême mobilisation des équipes qui a permis de sortir ces deux offres en un temps record.

 

› 24 mars : le groupe Crédit Agricole, solide pour faire face à la crise

 

24m

 

Avec un ratio de solvabilité de 15,9 % pour l'ensemble du Groupe (pour une exigence réglementaire de 9,7 %) et de 12,1 % pour Crédit Agricole S.A. (pour une exigence réglementaire de 8,7 %), le Crédit Agricole bénéficie d'une solidité financière qui, si elle est rassurante, lui confère aussi un rôle majeur face à la crise sanitaire et économique que nous traversons tous.
Les niveaux de capital enregistrés sont nettement supérieurs à ceux observés pendant les crises de 2008 et 2011.
Les réserves de liquidité sont, elles aussi, très élevées, à 298 Mds€.
Fort de ces atouts, le Crédit Agricole travaille, à l'instar des autres banques, avec les autorités et notamment avec le gouvernement, qui va apporter une garantie de 300 Mds€ aux prêts aux entreprises en France.

› 23 mars : CA Payment Services déploie son plan d’action face au Covid-19

 

23m

 

Les services de paiement sont essentiels pour l’activité des banques en 365+/7/24, quelles que soient les circonstances et particulièrement dans le contexte actuel. Pour assurer la continuité de ses activités et protéger ses collaborateurs, conformément aux mesures gouvernementales et aux consignes du Groupe, Crédit Agricole Payment Services (CAPS) a décidé de recourir au télétravail pour l’ensemble de l’entreprise, collaborateurs et prestataires logés.

Présentation du plan d'action

En application depuis le 17 mars, le télétravail s’accompagne de deux dispositions complémentaires essentielles :

  •   l'extension du dispositif habituel d’astreinte permanente pour les activités les plus critiques ;
  •   la possibilité de solliciter tout collaborateur dont la présence sur site serait nécessaire, et cela dans un délai contraint, pour faire face à toute situation imprévue. Sa mise en place s’accompagne d’un dispositif managérial particulier pour faciliter le fonctionnement et entretenir le lien collectif.

En complément, une gouvernance spécifique a été mise en place pour évaluer en permanence l’efficience du dispositif et, si nécessaire, décider rapidement de son évolution :

  •   réunion téléphonique quotidienne du Comité de Direction ;
  •   coordination quotidienne CAPS/CAGIP pour identifier les actions à engager ou à poursuivre et décider de celles qui doivent être reportées ou suspendues ; - compte rendu hebdomadaire au Comité des risques du Conseil d’administration de CAPS.

Enfin, dans cette situation inédite et incertaine, CAPS est plus que jamais à l’écoute des banques du Groupe et de leurs clients. Un monitoring quotidien de l’activité des paiements et des retraits dans le Groupe a été mis en place afin d’évaluer les impacts, d’anticiper les tendances et de prendre les mesures qui le nécessiteraient.

› 20 mars : le Crédit Agricole se mobilise pour accompagner ses clients et pour soutenir l’économie.

Dans la période actuelle, le Crédit Agricole est bien entendu plus engagé que jamais dans le soutien de ses clients et de l’économie.

Notre organisation et notre solidité financière nous permettent de jouer pleinement notre rôle.

L’ensemble des dispositifs pour réaliser les opérations bancaires à distance ou en libre-service sont opérationnels. Nous ajustons en permanence les modalités d’accueil dans nos agences, avec au cœur de nos préoccupations la sécurité sanitaire de nos collaborateurs et de nos clients, afin de répondre à vos besoins les plus spécifiques et les plus urgents.

Afin de limiter leurs déplacements, nous invitons les clients à réaliser leurs opérations bancaires de préférence à distance, sur notre site internet, nos applications Ma Banque, Ma Carte, CA Bourse ou encore à contacter leur conseiller par mail ou par téléphone dans les cas urgents.

Les clients peuvent également effectuer leurs paiements « sans contact » chez tous les commerçants qui l’acceptent :

  •   soit avec leur carte bancaire, sachant que le montant est plafonné à 30 € maximum par transaction et par jour, dans la limite du plafond de paiement de la carte.
  •   soit de manière sécurisée avec leur smartphone en installant les applications Paylib (1), Samsung Pay (2) ou Apple Pay (3). Le montant des transactions n’est pas plafonné et correspond aux plafonds appliqués au détenteur de la carte.

 

Être aux côtés de tous nos clients dans les bons comme dans les mauvais moments, soutenir l’activité économique des entreprises, des professionnels et des agriculteurs, c’est ça notre raison d’être : agir chaque jour dans leur intérêt et dans celui de la société.

La puissance de notre Groupe, la densité de notre présence sur les territoires et la diversité de nos expertises sont plus que jamais des atouts indispensables pour être en mesure de les accompagner efficacement dans la recherche de solutions adaptées à l’évolution de leur situation, et leur permettre d’opter pour les meilleures.
 

(1) Offre soumise à conditions et réservée aux abonnés au service de banque en ligne du Crédit Agricole, titulaires d’un compte et d’une carte de paiement de particuliers Crédit Agricole. L’utilisation de Paylib nécessite une adhésion spécifique ainsi que la détention d’un smartphone compatible et d’un numéro de téléphone ou d’une adresse e-mail fiabilisé.

(2) Offre soumise à conditions et adhésion spécifique.

(3)  Offre soumise à conditions et à une adhésion spécifique. Apple Pay est une marque déposée et un service proposé par Apple Inc.

› 20 mars : priorité au bon sens et à la bienveillance du Groupe vis-à-vis de ses fournisseurs

priorité

 

Pour tenir compte de l’impact de l’application des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, le Groupe renforce le dialogue avec ses fournisseurs en France.

Que faisons-nous concrètement ?

Le Groupe prend en compte les raisons pour lesquelles des fournisseurs pourraient manquer à certaines obligations (respect des niveaux de service, des plannings, obligation de moyens…) et n’applique pas de pénalités dans les cas impactés par le contexte actuel.

Comment accompagner les fournisseurs les plus fragiles ?

Les fournisseurs les plus vulnérables, notamment les TPE et PME, sont identifiés grâce à deux outils : les évaluations de santé financière et le taux de dépendance économique au Groupe. La priorité vise ensuite à veiller au paiement, sans délai, de toutes les factures conformes en augmentant, à chaque fois que c’est utile, la fréquence des campagnes de règlement.

› 19 mars : le dispositif de Crédit Agricole CIB en Asie-Pacifique

asie

 

L’épidémie de coronavirus a commencé en Asie-Pacifique et les premières mesures de précaution ont été imposées au cours de la dernière semaine de janvier pour la Chine continentale et la région administrative spéciale de Hong Kong, puis progressivement et graduellement étendues aux autres pays.

Comment CACIB s’est adapté à l’éclosion du Covid-19 en Asie-Pacifique ?

Les mesures visaient en priorité à protéger la santé et la sécurité du personnel, la continuité des activités et l’accompagnement des clients. Elles étaient adaptées à chaque pays selon diverses considérations, y compris des habitudes culturelles locales.

En interne, les équipes ont été réparties entre les bureaux principaux, les sites ad’hoc du plan de continuité d’activité et le domicile des collaborateurs, en tenant compte des contraintes des métiers et des situations personnelles, avec des rotations toutes les 2 semaines (correspondant à la période d’incubation).

Les entités du Groupe sur place collaborent étroitement. Une véritable solidarité s’est mise en place entre les sites (fourniture de masques entre entités...).

Comment CACIB a maintenu ses relations avec ses clients et poursuivi son activité ?

Les événements clients ont rapidement été reportés ou annulés pour protéger les clients.

L’engagement des collaborateurs a permis de maintenir le lien sur les projets en cours. De nouvelles transactions ont même été réalisées avec succès, par exemple de nouvelles syndications en Chine.

De la même façon, des obligations sociales innovantes liées au Covid-19 ont été émises pour répondre aux besoins de la communauté pendant cette période difficile. On peut notamment citer l’obligation de 4 Mds de HKD émise début mars par Bank of China Macau Branch.

 

Aujourd’hui, la situation se stabilise progressivement, notamment grâce à la réactivité des différentes unités ainsi que la discipline des collaborateurs, et l’impact de la perturbation des opérations a été pour le moment minimisé.

› 17 mars : les mesures du Groupe Crédit Agricole Italia en faveur des collègues et le soutien aux clients

CAI

 

Pour faire face à la crise du coronavirus, le groupe Crédit Agricole Italia a appliqué rapidement toutes les dispositions gouvernementales pour assurer la sécurité des collègues, des clients et de la Banque. Face à l’urgence, une série de mesures a été prise.

Actions de protection des collaborateurs

La totalité des équipes des sièges sont en télétravail depuis trois semaines et le groupe CAI communique en continu auprès des collaborateurs sur l’évolution de la situation sanitaire et sur les gestes « barrières » et les bonnes postures de protection. Des cellules de crise ad hoc pour la gestion de la crise sont également organisées au quotidien. La bibliothèque e-learning a été ouverte aux collaborateurs afin d’assurer la continuité des formations.

Actions de soutien à la clientèle

Parmi les nombreuses mesures prises, on peut citer l’activation d’une campagne de communication massive vis-à-vis des clients pour les sensibiliser à l’utilisation des outils du digital et de la relation à distance, couplée à la gratuité du service de gestion des comptes en ligne. En outre, que ce soit pour la clientèle Particuliers ou pour les Corporate, un moratoire sera accordé pour les remboursements de crédit et de nouvelles lignes pourront être accordées.

Dans les tous prochains jours, le soutien de la clientèle devrait évoluer suite à la parution attendue d'un décret.

Poursuite de l’accompagnement des entreprises italiennes

Le soutien de CAI à l’économie des territoires ne s’arrête pas, comme le confirme la récente opération en faveur d’un équipementier spécialisé dans les composants électromécaniques et électroniques dans le secteur de l'automobile, dont l’une des implantations est située au cœur d’une des régions les plus touchées par l’émergence du coronavirus. CA Italia vient ainsi de boucler un financement de 6 M€ pour permettre le démarrage de la nouvelle installation du groupe au Maroc.

› 6 mars : le Groupe se mobilise pour accompagner ses clients

dl

 

Le groupe Crédit Agricole prend des mesures ciblées pour accompagner ses clients particuliers, entreprises et professionnels, dont l’activité serait impactée par le Coronavirus.

Les mesures prises en France

Elles visent à rechercher les solutions adaptées aux besoins de trésorerie des clients entreprises et professionnels afin de :

  •   permettre de reporter jusqu'à 6 mois les remboursements des crédits ;
  •   mettre en place une procédure accélérée d’accord de crédit en moins de 5 jours pour les situations les plus urgentes ;
  •   supprimer les pénalités et les coûts additionnels des reports d’échéance et de crédit des clients ;
  •   accélérer les modalités de prises en charge des demandes d’indemnités des clients assurés.

Les mesures prises en Italie

Le groupe Crédit Agricole Italia adopte de nouvelles initiatives pour les familles et les entreprises :

  •   Pour accélérer les modalités de prise en charge des demandes urgentes des clients et faciliter l’interaction avec les associations professionnelles sur le territoire, des équipes mixtes réseau- crédits ont été mises en place dans les quatre régions touchées.
  •   Les clients particuliers auront la possibilité de reporter, pour une durée maximale de 12 mois, les échéances de leur prêt immobilier.
  •   Les entreprises pourront suspendre, pour la même durée, leurs prêts et crédit-bail.
  •   Des tranches de financement dédiées ont été prévues pour les entreprises les plus impactées.
  •   Les conseillers peuvent aider à distance les clients dans la gestion de leurs investissements, par exemple via la web collaboration.
  •   Des actions ciblées pour accompagner les clients dans les choix d’investissement et de protection.
  •   Des actions ciblées sur les zones à risque et sur les clients les plus fragilisés comme les anciens.

Dans la même chaîne thématique