• Taille du texte
  • Contraste
  • 01.07.2008
  • 3 min
  • 0

Evry, le 1er juillet 2008

Les résultats de ce baromètre ont été diffusés ce jour auprès des participants du Colloque « Home Attitudes » organisé en partenariat avec l'IPEA, Sofinco et le Courrier du Meuble. Au cours du 1er semestre 2008, les Français ont réalisé différentes dépenses d'équipement de la maison. 24% d'entre eux ont acquis au cours de janvier à juin 2008 de l'électroménager, 16% des rideaux ou stores, 15% des meubles. Cette tendance est particulièrement marquée chez les moins de 35 ans.
La hausse du prix des carburants affecte de façon sensible le comportement des ménages : 40% déclarent faire leurs courses désormais plus près de chez eux, et 16% ont décidé de reporter certains de leurs achats, notamment chez les moins de 35 ans (20,1%). De la même façon, la hausse des prix des produits alimentaires conduit 60,4% des Français à acheter plus de produits « premier prix » et de marques distributeurs, 31% à fréquenter de nouvelles enseignes, 31,1% à réduire leur budget vacances et 30,6% à différer certains achats (habillement, cosmétiques, loisirs).
La période des congés d'été sera également mise à profit par une majorité des Français pour s'occuper de leur maison : 27% d'entre eux ont prévu de changer les revêtements murs ou sols à cette occasion et 26% de réaménager leur jardin.
Lors de ce colloque, différents intervenants ont pu commenter les résultats de ce nouveau baromètre Sofinco & IPEA, ainsi que les perspectives économiques pour le second semestre 2008. Pour Nicolas Bouzou, directeur d'Asterès : « La consommation des ménages, notamment en équipement de la maison, ralentit depuis le début de l'année. Les Français voient augmenter les prix de l'alimentation et de l'énergie, ce qui sape leur moral et les conduit à réaliser des économies sur certains postes de dépenses. Pourtant, dans tous les secteurs, même les plus affectés par la conjoncture, on voit des entreprises qui réussissent brillamment et des segments qui tirent leur épingle du jeu. ».
Pour Christophe Gazel, directeur de l'IPEA : « Tensions sur le pouvoir d'achat, augmentation du prix du pétrole et des produits alimentaires, ces thèmes largement développés au 1er semestre 2008 vont accélérer la mutation des modes de consommation. Les arbitrages de consommation des ménages vont devoir être analysés de manière plus fine. Historiquement lié au meuble, l'IPEA a décidé d'étendre son territoire d'analyse à l'ensemble de l'univers de la Maison grâce à un partenariat avec Sofinco. L'objectif est de comprendre et anticiper les attentes des ménages afin de développer un arbitrage favorable aux marchés de la maison. ».
Pour Nicolas Pécourt, responsable des études de Sofinco : « Les encours de crédits à la consommation ne représentent en France que 13,4% de la consommation des ménages, contre 17,2% dans la zone Euro. Le seul alignement des ménages français sur le niveau de leurs voisins allemands représenterait un volume additionnel d'encours de l'ordre de 35 milliards d'euros qui viendraient soutenir de façon significative la consommation des ménages et donc la croissance de l'économie française ! »
Ce baromètre a été réalisé auprès de 1000 foyers français, interrogés du 12 au 19 juin 2008. Des informations supplémentaires sur cette étude seront disponibles dans les prochains jours sur le site www.sofinco.com

A propos de L'IPEA
L'IPEA (Institut de Promotion et d'Etudes de l'Ameublement) est l'organisme d'études des professionnels de la filière ameublement. Créé en 1979 par les industriels et les distributeurs français de l'ameublement, l'institut a pour mission de réaliser des enquêtes quantitatives et qualitatives auprès des consommateurs, suivre l'activité économique des industries françaises de l'ameublement, élaborer des indices de conjoncture en partenariat avec les distributeurs. L'IPEA est constituée par l'UNIFA (Union Nationale des Industries Françaises de l'Ameublement) et la FNAEM (Fédération Nationale de l'Ameublement et de l'Equipement de la Maison ).

A propos de SOFINCO :
SOFINCO est une filiale de CREDIT AGRICOLE S.A. Avec un montant d'encours gérés de crédits à la consommation de 54,5 milliards d'euros à fin 2007, SOFINCO est un des leaders européens du marché du crédit à la consommation. SOFINCO compte 16,7 millions de clients en France et à l'international. Au travers de ses filiales, le groupe SOFINCO est présent dans quinze pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Italie, Grèce, Hongrie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume Uni et Suisse), mais également en Arabie Saoudite et au Maroc. A fin 2007, 60% des encours gérés de SOFINCO provenaient de ses activités internationales. Au cours des cinq dernières années (de 2002 à 2007), les encours hors de France de SOFINCO ont progressé de 615%.