• Taille du texte
  • Contraste
  • 19.01.2010
  • 3 min
  • 0

Paris - 19 janvier 2010 - Crédit Agricole Cheuvreux figure parmi les premier brokers à avoir offert, début 2009, un accès au marché saoudien en proposant à ses clients des Swaps sur actions saoudiennes. CA Cheuvreux étend son offre en émettant via un véhicule ad hoc des Participatory Notes (P-Notes) sur valeurs saoudiennes.

11e marché mondial et plus important marché du Moyen Orient, le marché saoudien attire de plus en plus d'investisseurs mondiaux. L'accès direct des non-résidents(hors GCC)) à ce marché n'étant toujours pas autorisé, CA Cheuvreux distribue son programme de P-Notes en s' appuyant sur son "executing broker" local, Fransi Tadawul, l'un des tous premiers brokers locaux, filiale de Banque Saudi Fransi (société détenue à 31.1% par Calyon).

"Nous répondons à l'intérêt croissant de nos clients à investir sur le marché saoudien au travers de cette structure simple et pratique. Ces certificats répliquent le rendement économique des valeurs sous-jacentes et offrent à nos clients un nouveau produit pour investir dans les sociétés cotées du marché saoudien" a commenté Ian Peacock, responsable des services d'exécution CA Cheuvreux."


Principales caractéristiques des produits saoudiens P-Notes de CA Cheuvreux :

  • Le programme d' émission de P-Notes, qui couvre un large panel d' actions saoudiennes, bénéficie de la garantie explicite de Calyon Corporate and Investment Bank ; filiale à 100 % du groupe Crédit Agricole S.A.

  • Il n'y a pas d'exposition à la devise locale car ces P-Notes sont libellés en dollar. Les prix indicatifs, en temps réel, sont fournis par Bloomberg.

  • Aucun pré-financement n'est nécessaire, car le règlement se fait en dollar via Euroclear à Trading date + 3.

  • Ces certificats répliquent exactement les rendements économiques en dollar des valeurs saoudiennes sous-jacentes en supprimant les problèmes de conservation ou d'administration au niveau local.

  • Le détenteur ne bénéficie pas de droits de vote et les références du bénéficiaire doivent être rapportées au régulateur local des marchés financiers (CMA).

  • Les étrangers sont soumis aux mêmes restrictions en termes de propriété que les investisseurs du Golf( limite globale de détention ).

  • Les positions vendeuses nettes ne sont pas autorisées.