• Taille du texte
  • Contraste
  • 31.01.2012
  • 3 min
  • 0

CPR Asset Management : CPR Cash - CPR Monétaire SR - CPR Moné Carry, des solutions de trésorerie adaptées

Affichant une progression significative de ses encours monétaires avec plus de 6,9 milliards d’euros1 sous gestion à fin décembre, CPR AM confirme la reconnaissance et la qualité de sa gestion monétaire avec CPR Cash, CPR Moné Carry et CPR Monétaire SR.
Avec la crise, la gestion monétaire a connu de profonds bouleversements. Une liquidité dégradée dans un marché gouverné par les flux, une analyse fondamentale perturbée, un mode de financement durablement affecté… : autant d’éléments qui ont contribué à perturber la lecture des marchés.
« Chez CPR AM, notre priorité a toujours été de répondre aux exigences de nos clients institutionnels et entreprises en leur offrant des solutions de trésorerie plus sûres2, transparentes et liquides » souligne Eric Bertrand, directeur de la gestion de taux et crédit de CPR AM.
Objectif atteint avec la gamme monétaire de CPR AM qui propose trois fonds clairement calibrés en termes d’objectifs de performance et de risque pour répondre aux exigences de transparence de sa clientèle.
- CPR Cash, sicav historique monétaire court terme de CPR AM lancée en 1987, dont l’encours sous gestion à fin décembre représente + de 5 milliards d’euros est, grâce à son positionnement très défensif, « la valeur refuge ». CPR Cash dont l’horizon de placement recommandé est d’une semaine à 3 mois donne la priorité à la liquidité (volant minimum permanent de 15 %). Le processus de gestion de CPR Cash est d’autant plus défensif au sein de la catégorie monétaire court terme que la sélection des émetteurs et des titres se concentre sur du risque crédit inférieur à 3 mois. L’objectif de performance est d’offrir une performance au moins égale à celle de l’Eonia, sur la période conseillée.
-CPR Monétaire SR3, fonds monétaire dont le processus de gestion a changé en décembre 2010, allie gestion fondamentale et sélection rigoureuse d’émetteurs répondant aux critères de développement durable. Le fonds qui investit dans des titres de maturité maximale 2 ans a un positionnement défensif au sein de la catégorie monétaire avec pour objectif de gestion de surperformer l’Eonia capitalisé de +10 bp sur un horizon de placement recommandé de plus de 3 mois. CPR Monétaire SR dont l’encours à fin décembre représente plus de 256 millions d’euros est également labellisé ISR Novethic depuis 2010.
-CPR Moné Carry, fonds monétaire lancé en 2009, avec un encours sous gestion de plus 485 millions d’euros à fin décembre, est plus opportuniste tout en étant flexible sur la gestion du risque en fonction des conditions de marché. Toutes les positions sont d’une maturité inférieure à 2 ans, tous les émetteurs sont de catégorie « investment grade » et le portefeuille exclut les investissements en produits structurés, ABCP (Asset Backed Commercial Paper) et dérivés complexes. L’horizon de placement recommandé est de 3 à 6 mois avec un objectif de performance qui vise à surperformer l’Eonia capitalisé de +20 bp.
«  En 2011, notre force a été notre capacité à adapter notre gestion monétaire, grâce notamment au pilotage actif du niveau de risque de chaque portefeuille en fonction des régimes de marché. En effet, chaque semaine, nous procédons à l’appréciation du niveau de tension du marché monétaire sur la base d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs -  les fondamentaux des sociétés, la valorisation, le momentum, la liquidité et la perception du risque à court terme -. Un scoring de marché, qui nous permet, quelle que soit la configuration, d’être réactifs et de procéder aux ajustements nécessaires dans nos portefeuilles en termes de risque crédit, de liquidité, d’exposition sectorielle et géographique. Nous avons ainsi réduit très nettement notre duration crédit pour l’ensemble des portefeuilles monétaires à moins de 3 mois dans un contexte de forte aversion pour le risque. » indiquent Fairouz Yahiaoui et Florent Omnes, gérants de la gamme monétaire.
Face à la défiance des investisseurs pour les actifs risqués, la gamme monétaire de CPR AM est une réponse claire en privilégiant la sécurité et la transparence sans pour autant sacrifier la performance. Les portefeuilles se distinguent d’ailleurs par des surperformances significatives par rapport à leurs objectifs. CPR Cash qui, se place dans le 1er quartile de son univers concurrentiel4 depuis la création,  enregistre une surperformance5 nette de +24 bp sur 2011, +61 bp sur 3 ans et +124 bp sur 5 ans - CPR Monétaire SR surperforme l’Eonia de +22 bp sur 2011 et la création et  CPR Moné Carry de +39 bp sur l’année 2011 et +106 pb sur 3 ans.
« Aujourd’hui, même si nous sommes rassurés par le soutien affirmé de la BCE envers les banques, l’environnement reste incertain, ce qui nous incite toujours à la prudence. En ce début d’année 2012, nous continuons à mettre l’accent sur l’optimisation de la liquidité et la diversification de nos portefeuilles. Même si notre positionnement reste toujours très défensif (notamment aucune exposition aux dettes souveraines), nous continuons à envisager des investissements opportunistes sur des échéances courtes, notamment sur le secteur « financier » en privilégiant certains pays périphériques (Italie, Espagne) sur du moins de 3 mois ou pays « core » (France, Pays-Bas, pays nordiques, Suisse) principalement sur du moins de 15 mois. La maturité des titres détenus en portefeuille reste très courte – fonction du profil du fonds – et nous restons très sélectifs en termes d’instruments en favorisant par exemple les puttables, rémunérateurs et moins volatils que les obligations» conclut Julien Daire, responsable de la gestion crédit de CPR AM.