• Taille du texte
  • Contraste
  • 19.06.2007
  • 3 min
  • 0

Parme, le 19 juin 2007

La 5ème édition du Forum des affaires France-Italie consacre les investissements directs réalisés en 2006 par le groupe français qui, après avoir pris le contrôle de Cariparma, entend faire de l'Italie son premier marché à l'étranger

Parme, le 19 juin 2007 - A l'occasion de la 5ème édition du Forum des affaires France-Italie, le Crédit Agricole a été récompensé en qualité de 1er investisseur français en Italie pour 2006. Cette reconnaissance, remise par Jean-Marie Metzger, Ministre conseiller, Chef des Services économiques, à Jean-Paul Betbèze (Directeur des études économiques de Crédit Agricole S.A.) et à Giampiero Maioli (Directeur général de Cariparma Crédit Agricole), s'explique par l'engagement dont le Crédit Agricole a fait preuve dans ce pays en 2006, en tant qu'investisseur direct.

Le Crédit Agricole, qui entend faire de l'Italie son premier marché de référence hors de l'Hexagone, s'est porté acquéreur en 2006, par ordre chronologique, de 50 % de Fidis (Fiat Auto Financial Services), de 85 % de Cariparma (qui a, à son tour, acquis 76 % de FriulAdria) et de 202 agences d'Intesa Sanpaolo.

Le Forum des affaires France-Italie est le principal événement consacré dans la péninsule aux relations commerciales et financières franco-italiennes. Organisé à Milan (au Palazzo delle Stelline) par l'Ambassade de France en Italie, la Chambre Française de Commerce et d'Industrie en Italie et les Conseillers du commerce extérieur de la France, il représente, pour les entreprises et les experts économiques des deux pays, une formidable occasion de se rencontrer et de confronter leurs points de vue.

Lors de cette édition, le Forum a offert à plus de 50 sociétés exposantes la possibilité de nouer de nouvelles relations commerciales et de renforcer leur visibilité au sein de la communauté franco-italienne. Plusieurs groupes d'envergure ont participé cette année à la manifestation, dont Cariparma Crédit Agricole, Edison, Fnac, Groupama, Reconta Ernst & Young et Total.

Au cours de son intervention, Jean-Paul Betbèze, Directeur des études économiques de Crédit Agricole S.A., a souligné l'importance des liens existant entre la France et l'Italie, en rappelant que plus de 500 entreprises italiennes sont implantées de ce côté-ci des Alpes : ce sont pour plus de la moitié d'entre elles des PME, exerçant essentiellement leurs activité dans des secteurs à fort contenu technologique. Ce chiffre est encore plus significatif si l'on considère que la présence de ces entreprises en France, uniformément réparties sur le territoire, a contribué à la création de plus de 100 000 emplois. _