• Taille du texte
  • Contraste
  • 16.11.2010
  • 3 min
  • 0

LCL propose une nouvelle assurance : « L'Assurance Maintien de Salaire »

LCL propose l’Assurance Maintien de Salaire, une nouvelle assurance permettant la compensation, en tout ou partie, de la baisse de revenus en cas de perte d’emploi ou d’arrêt de travail de durée longue.

Cette offre est destinée aux salariés du secteur privé, âgés de 18 à 59 ans à l’adhésion. Elle répond à l’attente des personnes qui souhaitent pouvoir maintenir leur niveau de revenus en cas de licenciement ou d’arrêt de travail prolongé (>= 60 jours).

L’adhésion à l’Assurance Maintien de Salaire est accessible à tout moment, sans questionnaire médical.
La durée d’indemnisation progresse en fonction de la durée de détention du contrat, et peut aller jusqu’à 2 ans par sinistre. Cette indemnisation est indépendante des éventuelles autres assurances détenues par le client assuré, et est non imposable. En outre, l’Assurance Maintien de Salaire prévoit le versement d’un montant minimum garanti même si l’assuré ne subit pas de perte de salaire.

La cotisation mensuelle et l’indemnisation versée en cas de sinistre sont calculées en fonction des tranches de revenus de l’assuré telles que déclarées par ce dernier ; le contrat du client pouvant être ajusté dans le temps en fonction de la situation professionnelle de celui-ci.

Exemple : Pour un salaire mensuel net de 1.400 € le montant de la cotisation est égal à 14,90 € par mois et garantit une indemnisation minimum mensuelle de 250 €, pouvant atteindre 500 €.

Jusque là réservé aux Emprunteurs, ce type d’assurances est désormais accessible à tous et déconnecté de la notion de crédit.
L’adhérent à l’Assurance Maintien de Salaire bénéficie également de services d’aide au retour à l’emploi comprenant notamment un bilan de compétences, des séances de coaching, une formation aux techniques de recherche d’emploi (aide à la rédaction d’un CV, préparation des entretiens…).

« L’Assurance Maintien de Salaire » est également accessible aux fonctionnaires qui pourront ainsi bénéficier de la garantie « arrêt de travail ». Pour cette formule, la cotisation a été réduite

Dans la même chaîne thématique