• Taille du texte
  • Contraste
  • 10.02.2009
  • 3 min
  • 0

10 février 2009

Pacifica, la compagnie d'assurances dommages des Caisses Régionales du Crédit Agricole et de LCL a mis tout en œuvre pour recueillir au plus vite l'ensemble des déclarations de ses clients. Deux semaines après le passage de la tempête Klaus, le rythme des déclarations de sinistres se ralentit.

Le déclenchement du plan tempête au sein de la compagnie a permis la mobilisation immédiate de l'ensemble des 15 unités régionales de gestion des sinistres réparties sur le territoire afin de mutualiser le flux d'appels initialement concentré sur les deux unités de Pau et de Montpellier. Ce dispositif de déclaration par simple appel téléphonique à permis à Pacifica de traiter 87 000 appels téléphoniques et de répondre à plus de 30 000 clients sinistrés en deux semaines avec un pic de 9 100 déclarations recueillies sur la seule journée du lundi 26 janvier. Le montant estimé des indemnisations s'élève à environ 65 à 75 millions d'euros. 72% des déclarations concernent des habitations individuelles, 12% des installations agricoles et 10% des habitations agricoles.

Simplification des modalités de remboursement
Au 9 février, soit deux semaines après la tempête, plus de 30% des dossiers ont été entièrement réglés ou ont fait l'objet d'un acompte équivalent à 70% des dommages estimés. Près de 80% des sinistres devraient être réglés dans le mois suivant leur déclaration. Pacifica est ainsi au plus près des préoccupations de ses clients dans les régions les plus touchées par la tempête et réaffirme la pertinence de son modèle de bancassurance.