• Taille du texte
  • Contraste
  • 27.08.2009
  • 3 min
  • 0

Réuni le 26 août sous la présidence de René Carron, le Conseil d'Administration de Crédit Agricole S.A. a examiné les comptes du premier semestre 2009. Le résultat net part du Groupe du semestre s'élève à 403 millions d'euros, dont 201 millions d'euros au deuxième trimestre 2009.

Dans une conjoncture économique mondiale toujours difficile, ces résultats illustrent les premiers effets du modèle économique mis en place par le Groupe il y a un an.

Ce modèle est fondé sur une banque de proximité puissante développant tous les métiers de la banque et de l'assurance et sur une banque de financement et d'investissement focalisée sur ses métiers d'expertise, au service du Groupe et de ses clients...

A l'issue du Conseil d'administration, René Carron, Président du Conseil de Crédit Agricole S.A., a déclaré : « Le nouveau modèle mis en œuvre par Crédit Agricole S.A depuis près d'un an maintenant est conforme aux valeurs originelles de notre Groupe : prendre en compte la dimension humaine ; consacrer tous nos moyens au financement de l'économie et à l'accompagnement de nos clients particuliers et entreprises dans cette période de crise ».

Georges Pauget, Directeur général de Crédit Agricole S.A. a déclaré : « Crédit Agricole S.A. a fait le choix de tirer pleinement les conséquences de la crise. Il a réadapté son modèle à l‘économie réelle. Cette stratégie est non seulement saine mais aussi solide. Tous les métiers historiques du groupe dégagent de bons résultats qui permettent de faire face à l'impact de la crise actuelle. La banque de détail, l'assurance, la gestion d'actifs ou encore le crédit à la consommation affichent de très belles performances malgré un contexte économique dégradé. »