• Taille du texte
  • Contraste

Blank, l’app tout-en-un des professionnels indépendants, en conquête clientèle

18 mois après le début des réflexions autour des services bancaires et extra-bancaires aux indépendants, lancées par le startup studio du Groupe La Fabrique by CA avec la collaboration de six Caisses régionales volontaires (Alpes Provence, Aquitaine, Centre-est, Charente Périgord, des Savoie et Provence Côte d’Azur) et en coordination avec le Pôle Développement Client et Humain et le Pôle Innovation, Transformation Digitale et IT Groupe de Crédit Agricole S.A., l'application Blank est disponible sur l'AppStore et GooglePlay.

L’offre Blank en vidéo

Répondre aux besoins spécifiques des indépendants

Blank a fait le choix d’aller plus loin que d’autres néobanques pros sur le marché, en complétant son compte pro et sa carte d’outils de gestion pensés pour les indépendants : création de devis, création et relance de facture, mais aussi exports comptables, et de nombreuses autres fonctionnalités en cours de développement.

Afin de proposer à ses clients un accompagnement direct et sur-mesure, Blank propose également un contact par messagerie en ligne disponible 7j/7, ainsi qu’un service client et une assistance juridique, comptable et administrative joignables par téléphone 5j/7. « Les indépendants sont vulnérables face aux aléas de la vie, Blank a pour mission d’apporter la sécurité dont ils ont besoin pour travailler sereinement », explique Paul-Henri Blaiset, CEO de Blank, qui distribue également des assurances pros dans son offre carte Noire, comme l’indemnisation hospitalisation à hauteur de 120€/jour pendant 70 jours, le doublement de la garantie constructeur, des garanties en cas de déplacements professionnels, ou encore le remboursement de commande non-conforme ou non-livrée.

Retrouvez l’essentiel de l’offre Blank sur son site Web

Un lancement en deux temps

Florent Quessandier, artisan menuisier, client de Blank

Le 8 février dernier, Blank a lancé sa première campagne nationale (relations presse, médias, et radio) qui donne la parole à son premier client, Florent Quessandier, un artisan menuisier de 32 ans qui exerce depuis son atelier de La Courneuve (93).

Soutenue par un plan média dédié et orienté « conquête » qui donne à voir les fonctionnalités clés de l’app, cette campagne se prolongera tout au long du mois de février, avec le soutien des Caisses régionales pilotes, principalement sur Nouveau Portail Client et leurs réseaux sociaux.

Une seconde campagne commune entre Blank et les Caisses régionales distributrices sera lancée dès le 2e trimestre, lors la sortie de son offre commune avec le Crédit Agricole, qui proposera aux clients pros qui le souhaitent de connecter par agrégation leur compte pro aux outils de gestion Blank et ainsi enrichir les services aux clients pros à des fins de fidélisation.

La stratégie de Blank est claire : une campagne de conquête offensive, notamment sur le digital, pour faire face aux nouveaux entrants spécialisés, et la promotion d’une offre d’appoint pour les Caisse régionales qui vise à accompagner ceux qui entreprennent et constituer un vivier de prospects professionnels à potentiel pour les distributeurs du Groupe.

La première campagne de Blank fait écho à l’annonce en juin 2020 de la création de la start-up (faite conjointement avec le Groupe Crédit Agricole) et présente le parcours et les besoins de son 1er client.

Après un parcours aux Beaux-Arts de Lille, où il apprend à maîtriser l’esthétique et le geste, Florent Quessandier se dédie à une formation en alternance en menuiserie et décide de se lancer à son compte en 2019. Après des formalités administratives compliquées, il parvient à obtenir un numéro de SIREN pour son entreprise, qui signale le début de sa vie d’indépendant. « Avant Blank, je gérais mes obligations administratives de façon complètement artisanale. L’informatique, c’est pas mon métier, c’était très long et on pouvait y passer une bonne partie du week-end avec mon épouse. J’étais constamment en train de jongler entre mon compte Urssaf, les devis, les factures... », confie Florent.

Dans la même chaîne thématique