Pour une meilleure expérience de navigation et bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités de credit-agricole.com, nous vous conseillons d'utiliser le navigateur Edge.
  • Taille du texte
  • Contraste

Dialogue social

Les instances représentatives du personnel


Membre du Pacte Mondial des Nations Unies depuis 2003, Crédit Agricole S.A. pose le dialogue social comme l’un des fondements de son projet de Groupe. Cet engagement est formalisé par une politique publiée en 2023.

Le Groupe attache une grande importance au développement et au maintien d’un dialogue social riche via des instances Groupe ainsi que des instances locales. Dans le cadre de l’Accord Mondial signé avec UNI Global Union en 2023, l’engagement de respecter les droits humains, la liberté d’association et le droit syndical ont été réaffirmés.

Au niveau Groupe, deux institutions/instances sont transverses à Crédit Agricole S.A. et aux Caisses régionales : 

  • le Comité d’entreprise européen 
  • le Comité de Groupe
Dialogue social

Ces comités ont pour mission de traiter des sujets économiques, sociaux et financiers transverses au Groupe. Ils ont été institués par des accords collectifs de niveau Groupe.

Par ailleurs, le Comité de concertation est une instance spécifique à Crédit Agricole S.A. Il a pour prérogatives l’information et l’échange sur les projets stratégiques, le suivi des résultats du groupe Crédit Agricole S.A. et de la situation de l’emploi …

Les correspondants syndicaux Groupe sont issus de ce Comité, et ont vocation, ensemble, à renforcer le dialogue social de proximité.

Enfin, deux instances complémentaires, instaurées  par l’accord Groupe GPEC du 6 juillet 2012, sont spécifiquement dédiées à l’emploi et au développement des compétences :

  • le Comité GPEC est en charge du suivi de la stratégie et de ses conséquences prévisibles sur l’emploi ;
  • l’Observatoire des métiers a pour mission de mener des analyses prospectives sur l’évolution des métiers et emplois.

Au niveau des entités du Groupe, le dialogue social se déroule au travers d’échanges avec les Comités Sociaux et Economiques (CSE) et leurs diverses commissions, ainsi que dans les négociations avec les organisations syndicales. 

 

En 2022 :

100%

des collaborateurs en France

sont couverts par une convention collective

124

accords

ont été signés en France

138

accords

ont été signés à l’international

 

Accord Mondial

 

À la suite de son adhésion en décembre 2017 au Global Deal (une initiative internationale pour promouvoir le dialogue social sous l'égide de l'OCDE) et dans le cadre de l'engagement continu en faveur du bien-être social au sein du projet Humain du Groupe, un nouvel Accord Mondial a été conclu le 9 octobre 2023 avec UNI Global Union, la fédération syndicale internationale représentant le secteur privé des services. Cet accord, d’une durée de 4 ans, arrivera à échéance le 31 décembre 2027. Pour en savoir plus, retrouvez notre communiqué de presse ici.

Cet accord couvre en particulier :

  • la parentalité, avec le déploiement d’un congé paternité rémunéré de 28 jours calendaires pour l’ensemble des collaborateurs ;
  • la qualité de vie au travail, en posant les principes du recours au télétravail applicables pour toutes les entités ; 
  • l’égalité des chances et de la non-discrimination ;
  • l’inclusion des travailleurs en situation de handicap.

 

L’accompagnement des transformations

 

La conviction du Groupe, régulièrement affirmée, est qu’un dialogue social transparent et responsable au niveau de l’entreprise est le meilleur moyen d’accompagner le changement et de renforcer la confiance mutuelle entre la direction et les salariés.

En renouvelant cet Accord Mondial, qui prévoit la mise en place d’un dialogue social en cas de restructuration afin de rechercher des solutions socialement responsables, le Groupe illustre cette conviction.

Le parcours des représentants du personnel


La qualité du dialogue social est facteur d’équilibre des rapports sociaux qui favorisent le développement et la performance des entités. Afin de l’encourager sur le long terme et d’accompagner les partenaires sociaux dans l’exercice de leurs missions, Crédit Agricole S.A. a signé, le 8 mars 2019, un accord à durée indéterminée relatif au parcours des représentants du personnel.

Cet accord de niveau Groupe prévoit plusieurs types d’actions en faveur de la promotion de l’engagement dans la représentation du personnel, notamment en matière de gestion de carrière et d’entretiens, et un suivi particulier des rémunérations.

 

Dans la même chaîne thématique

Si vous souhaitez exercer votre droit d’opposition au traitement de vos données personnelles à des fins de mesure d’audience sur notre site via notre prestataire AT internet, cliquez sur le bouton ci-dessous.